Tous les lauréats

Stratégie Globale d'Innovation


Carbonex vf
Lauréats 2013

Pierre, Jean, Philippe et Alexandre Soler-My

Carbonex

Transformation mécanique du bois et carbonisation
Gyé-sur-Seine (Aube)
« Innover, c’est transformer les problèmes en solutions. L’état d’esprit artisanal pousse à l’expérimentation dans tous les domaines ! »
Commencer avec le charbon de bois et les briquettes…

Lorsque Pierre et Jean Soler-My fondent Carbonex en 1992, ils reprennent le flambeau de leur père, carbonisateur de métier. Ils démarrent avec la véritable méthode traditionnelle : de la terre, une pelle, du bois et un four métallique. Le travail est physique mais l’activité de conditionnement et de distribution de briquettes et de charbon de bois à usage domestique fonctionne bien. En 2003, leur frère Philippe les rejoint au titre d’expert-comptable, puis c’est au tour d’Alexandre, en charge de la sécurité et de la formation.

Fabriquer du charbon produit des fumées, or la législation environnementale se durcit. Pour rester compétitifs, ils créent une filiale de fabrication au Brésil, d’où ils importent le produit quasi-fini. Intéressante financièrement, cette solution ne satisfait pas complètement les quatre frères qui vont alors relever le défi de transformer une contrainte en une véritable innovation.

… et produire de l’électricité à partir des fumées de carbonisation

La solution est là : il faut valoriser le pouvoir énergétique des fumées de carbonisation. En 2009, ils lancent un chantier de grande envergure afin de produire de l’électricité avec les gaz de pyrolyse issus du processus de carbonisation. Le projet est retenu dans le cadre du Grenelle de l’environnement et l’entreprise Carbonex, lauréate de l’appel d’offres de la commission de régularisation d’énergie, obtient un contrat de revente de vingt ans auprès d’EDF. Aujourd’hui, la production d’électricité de 3,3 MW correspond à la consommation de 10 000 foyers, et rien ne se perd : la chaleur produite par le système est même récupérée pour sécher le bois et chauffer les bâtiments !

Partis d’une feuille blanche, les frères Soler-My ont tout réalisé en interne avec leurs équipes. Ils ont recruté trois ingénieurs environnement, agronome et automatisme et un spécialiste de la biomasse. Ils ont acquis des logiciels, déposé six brevets et investi vingt-deux millions d’euros grâce, notamment, au soutien d’OSEO. Ils ont aussi réussi à attirer les talents en automatisant le travail, en impliquant les salariés à toutes les étapes du projet et en leur donnant une grande autonomie.

Aujourd’hui, Carbonex compte trente-trois collaborateurs et vend 30 % de sa production à l’international (Scandinavie, Allemagne, Autriche et Hongrie). Une réussite qui lui confère une image forte au niveau environnemental, et a permis aux frères Soler-My de relocaliser la production en Champagne-Ardenne tout en restant compétitifs face à leurs concurrents d’Europe de l’Est.