Tous les lauréats

Management des Ressources Humaines


Rsz million
Lauréats 2016

Philippe Million

Everest Isolation

Entreprise artisanale de travaux d’isolation du bâti
Orange (Vaucluse)
«L’entreprise artisanale est parfaitement adaptée à l’époque d’aujourd’hui, tournée vers l’échange et l’ouverture : c’est un lieu où on trouve des solutions en commun ! »

Une entreprise du bâtiment pionnière de la révolution verte

Lorsqu’il crée Everest Isolation en 1999, en revenant du Népal, Philippe Million mise sur la performance thermique du bâti, un marché encore balbutiant à l’époque. Le cœur de métier de cet adepte de randonnées glaciaires : l’isolation soufflée des combles. Quinze ans plus tard, son entreprise est devenue la référence dans toute la région, s’attirant la confiance des donneurs d’ordre publics et privés (promoteurs, bailleurs sociaux, mairies…) qui représentent 80 % de ses clients. Auprès des particuliers, le dynamisme de l’entreprise est porté par les incitations fiscales : CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et prêts à taux zéro.

Titulaire du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), Everest Isolation s’est tournée très tôt vers les matériaux bio-sourcés tels la ouate de cellulose ou la fibre de bois, et a su diversifier son offre pour surmonter la crise : travaux d’étanchéité, rénovation énergétique… Avec six mille chantiers par an, le chiffre d’affaires dépasse aujourd’hui les quatre millions d’euros.

Convivialité, confiance et redistribution : les trois ingrédients secrets d’un succès collectif

Pour faire face à la croissance rapide de son activité, Philippe Million recrute. Mais l’artisan est confronté à un enjeu de management : « J’étais trop autoritaire, je n’arrivais pas à fidéliser mes salariés ». Au cours d’une formation, il échange avec d’autres chefs d’entreprise et prend conscience qu’il doit changer de méthode. En 2013, année charnière, il met en place un comité d’entreprise, crée une salle dédiée aux loisirs, propose un arbre de Noël à ses salariés, des cours de yoga… Le cercle vertueux s’installe : un jour, à son retour de vacances, un salarié lui propose de créer l’association « Les sherpas de l’Everest ». Pour dix euros versés par les salariés, l’entreprise abonde de quarante euros. A la fin de l’année, la cagnotte permet de financer un voyage à l’étranger : Costa Rica, Cuba, Népal… Sur place, Philippe et ses salariés vont à la rencontre d’associations humanitaires, dorment chez l’habitant et découvrent la nature…

Ce bouleversement s’accompagne d’un changement radical dans l’approche managériale du dirigeant, qui apprend à faire confiance à ses salariés : « Aujourd’hui, je délègue énormément, je m’intéresse davantage à leurs attentes ». Le nouveau manager mise sur le capital humain : afin de maîtriser les différentes techniques et être à la pointe de la sécurité, ses équipes suivent régulièrement de nouvelles formations et bénéficient de matériel haut de gamme. Il s’intéresse aussi à leur évolution : entretiens annuels, primes d’intéressement ou encore cours de français pour ceux qui le souhaitent. Enfin, il met en place une règle simple afin de récompenser le travail collectif : un quart des bénéfices de l’entreprise sont redistribués aux équipes ! « Nous sommes totalement transparents sur les résultats : rien n’est caché, tout est partagé ». Un credo qui se ressent dans la motivation et la confiance des collaborateurs, moteurs de cette entreprise où il fait bon travailler.