Tous les lauréats

Management des Ressources Humaines


Fleuret thumbail
Lauréats 2010

Patrice Chauvet et Sylvie Fleuret

SARL Michel Chauvet

1 ROUTE DE COZES 17460 - RETAUD
«»

LA DYNAMIQUE DE TROIS GÉNÉRATIONS DE SALARIÉS
Au sein de la SARL Michel Chauvet, la formation d’apprentis est un véritable crédo. Pas moins de 103 apprentis ont été formés en cinquante deux ans. Aujourd’hui, ils sont en moyenne sept apprentis à être formés chaque année et en octobre 2009, trois contrats d’apprentissage ont été transformés en CDI. Plus largement, l’entreprise est attentive à ses ressources humaines par le biais de diverses actions : audit RH afin de mettre en place une gestion prévisionnelle des carrières et des emplois, formation annuelle des salariés, respect du rythme et des conditions de travail, plan d’épargne salariale, réunions collectives, etc. Toutes ces mesures sont sources de motivation et les résultats sont là. Les salariés sont fidèles : un tiers des salariés a plus de vingt ans d’ancienneté dans l’entreprise. La SARL Michel Chauvet reste néanmoins attentive à la pyramide des âges : le plus jeune salarié a vingt-et-un ans et le plus âgé, cinquante deux ans.

LA RICHESSE DES PARCOURS PROFESSIONNELS
Patrice Chauvet et Sylvie Fleuret sont frère et soeur. En 1977, son CAP charpente en poche, Patrice rejoint l’entreprise familiale et développe le savoir-faire de la SARL avec la maîtrise de l’aluminium. En 1995, à la retraite de leurs parents, Patrice reprend l’entreprise familiale. Il sera rejoint par sa soeur en 2001 qui devient cogérante. Titulaire d’un BEP comptabilité-secrétariat et après avoir fait un rapide passage dans l’entreprise en 1980, Sylvie intègre un groupe de vente directe et gère une importante équipe durant vingt-et-un ans. Cette expérience s’avérera précieuse quand elle décide de rejoindre l’aventure familiale. Elle passe son bac et se perfectionne à l’Ecole supérieure des jeunes dirigeants au sein de la Fédération du Bâtiment et obtient un BTS « Direction d’une entreprise du bâtiment ». Cette formation lui apporte alors la crédibilité dans l’entreprise et lui permet d’engager la réorganisation de celle-ci. Aujourd’hui, la relève se prépare avec le recrutement d’un ingénieur qui devrait, à terme, reprendre l’entreprise. Un profil d’ingénieur qui en dit long sur les évolutions qui touchent les métiers de l’artisanat !