Tous les lauréats

Stratégie Globale d'Innovation


Rsz 1 f1 8022
Lauréats 2013

Laurent Rigaud

Rigaud & Filles

Boucherie Charcuterie
Wambrechies (Nord)
« Les métiers traditionnels regorgent de potentiel. Innover sur la qualité, les services et l’organisation, c’est s’assurer une place de choix demain. »
La boucherie du XXIe siècle, entre tradition et avant-garde

Laurent Rigaud n’a que 18 ans lorsqu’il reprend sa première boucherie en 1989. La viande d’excellence, en circuit court « tracée de l’éleveur au consommateur final » dans des conditions d’hygiène irréprochables est pour lui un véritable credo. Pour cela, il crée un élevage de bovins « Label Rouge » tout en développant son commerce avec l’acquisition de plusieurs boucheries de la région.

Quand ses deux aînées, Elodie et Hélène, lui font part de leur intérêt pour le métier, il décide d’acquérir une boucherie de Wambrechies. Finis les multiples points de vente, il concentre l’essentiel de son activité sur un seul site dans l’objectif d’inventer la boucherie du XXIe siècle, à la fois familiale et moderne. Le maître-artisan multiplie les investissements et double progressivement la surface de vente. De deux employés au départ, la boucherie Rigaud & Filles compte aujourd’hui près de vingt personnes, dont de nombreux apprentis.

Qualité, communication et R&D : l’innovation à 360 degrés

La stratégie d’innovation de l’entreprise ne s’arrête pas là. La boucherie est équipée d’un service exclusif d’accessibilité aux personnes « pressées » : femmes enceintes, personnes âgées ou dépendantes, professions médicales... Et pour faire connaître son savoir-faire, Laurent Rigaud soigne sa communication : lettre d’information, site internet, présence sur les salons, publicité, entretiens avec les médias.

L’innovation est également présente dans le développement des savoir-faire de l’entreprise : pour favoriser l’épanouissement de chacun et l’implication de ses salariés sur le long terme, Laurent Rigaud leur propose une rémunération supérieure à la convention collective, un dispositif d’épargne-retraite (PERCO) et des plans de formation personnalisés.

Le prochain défi de ce maître-artisan boucher ? Transformer l’atelier de 400 mètres en un véritable laboratoire d’innovations, pour réinventer les méthodes de conservation et de découpe dans les meilleures conditions d’hygiène. 40 000 euros ont d’ores et déjà été investis dans une nouvelle structure frigorifique permettant de diminuer la facture d’électricité de 25 %.

L’augmentation constante du chiffre d’affaires (+30 % entre 2010 et 2012), le développement régulier de la clientèle et du nombre d’apprentis formés et diplômés motivent Laurent Rigaud pour continuer sur la voie qu’il a tracée : une boucherie traditionnelle à la pointe de l’innovation, qu’il transmettra à ses filles.