Tous les lauréats

Dynamique Commerciale


Jeanson 1
Lauréats 2015

Jean-Claude Jeanson

Jeanson

Entreprise artisanale de pâtisserie-chocolaterie, salon de thé et traiteur
Lens (Pas-de-calais)
«Pour réussir dans l’artisanat, exceller dans son métier ne suffit pas. Il faut également agir en gestionnaire avisé et être à l’affût d’opportunités commerciales.»

Un travailleur acharné, soucieux de diversifier son activité dans le respect des traditions

Après avoir appris le métier chez Lucien Pelletier (Meilleur Ouvrier de France), puis auprès des plus grands pâtissiers-chocolatiers de France, Jean-Claude Jeanson rachète l’entreprise de ses parents en 1992 : une pâtisserie salon de thé située en centre-ville de Lens. Au début des années 2000, Jean-Claude Jeanson acquiert à Béthune un superbe hôtel particulier en pierre de taille, donnant sur un parc de 3 500 m2, pour y développer une offre de réception. « Nous y accueillons jusqu’à trois cent cinquante personnes en vin d’honneur », se félicite-t-il. L’année 2014 représente le second tournant important pour l’entreprise, avec près d’un million d’euros d’investissements, liés à trois projets menés en parallèle : la mise aux normes « accessibilité » des différents sites de l’entreprise, le doublement de la surface du salon de thé de Lens et le rachat d’un bar-PMU stratégiquement situé en face de l’entrée du musée du Louvre-Lens, un lieu dont Jean-Claude Jeanson souhaite conserver l’esprit. Aujourd’hui la maison Jeanson déploie une offre complète, sur trois sites : « A Béthune nous proposons des réceptions de prestige, à Lens de la pâtisserie-chocolaterie de qualité, et au bar-PMU un service abordable à toutes les bourses », se réjouit le chef d’entreprise.

Un épicurien doublé d’un stratège commercial, qui mise sur les partenariats événementiels

Au-delà de cette diversification d’activités, la dynamique commerciale de l’entreprise est tirée par l’événementiel : festivals, salons, inaugurations… Une stratégie guidée par un sens aigu de l’opportunité : « Il faut saisir les occasions quand elles se présentent et être là au bon moment, au bon endroit », explique Jean-Claude Jeanson. Dès 1996, il anticipe la Coupe du monde de football en France en déposant la marque « Le Mondial » à l’INPI, marque qui deviendra le nom d’un de ses plus célèbres gâteaux, à base de chicorée et chocolat. « Notre gâteau a connu un retentissement sur les télévisions du monde entier », témoigne l’artisan visionnaire. Il multiplie les partenariats et les opérations de visibilité, par exemple avec la création d’un coffret célébrant l’ouverture du musée du Louvre-Lens.

En 2011, Jean-Claude Jeanson participe à la première édition du Salon du Chocolat de Lille. Sa robe en dentelles de chocolat formant une cage avec quatre colombes vivantes à l’intérieur fait sensation : considérée comme l’une des cinq plus belles créations du monde, on la retrouvera ensuite à Paris et pour l’ouverture du carnaval de Venise. « C’était l’apothéose du romantisme à la française » témoigne le créateur, qui se voit comme un ambassadeur de la gastronomie française à travers le monde. Son prochain défi : le premier Salon du Chocolat et du Café à Oran en Algérie, à l’automne 2015, pour lequel on lui a confié la responsabilité du défilé !