Tous les lauréats

Innovation Technologique


Beuzelin thumbail
Lauréats 2010

Jean-Claude Beuzelin

Les Métalliers Normands

Cany - Barville (Seine-Maritime)
«»

UNE INNOVATION A CARACTÈRE SOCIAL
Pour leurs dix ans d’existence, Les Métalliers Normands lancent sur le marché un modèle de porte inédit au monde qui s’adresse aux personnes à mobilité réduite. Le concept de cette porte est né d’un simple constat : les personnes à mobilité réduite n’utilisent pas les mêmes portes d’entrée que les autres personnes. Le développement de cette porte a nécessité la mise en œuvre de moyens conséquents : 1 300 heures de recherche et développement, achats de matériels pour 450 000 euros, tests avec des sociétés de contrôles, brevets à l’INPI pour l’Europe et brevet en cours de dépôt aux Etats-Unis, mise en place d’une équipe de commerciaux multicartes de dix personnes. Pouvant être ouverte avec ou sans motorisation, à distance, dotée de la parole, cette porte offre un véritable confort pour les personnes handicapées. Le confort et la praticité de cette ouverture ont vite été reconnus par les bailleurs sociaux, les entreprises, etc. : actuellement entre six à dix portes sont produites par semaine alors que la demande est deux fois plus importante.

L’INNOVATION MOTEUR DE LA CROISSANCE
Depuis l’époque où il était salarié, Jean-Claude Beuzelin a toujours aimé créer. Il remporte d’ailleurs le Concours Lépine en 1999 pour la création d’un portail avec une butée escamotable. Son idée récompensée, Jean-Claude Beuzelin décide de reprendre l’entreprise de son employeur qui souhaite se consacrer à d’autres activités. Sa motivation : concevoir des produits qui n’existent pas quel que soit le secteur (le bâtiment, l’automobile, etc.) et les développer dans son entreprise. Aussi, lorsqu’il obtient son brevet pour la conception de cette porte destinée aux personnes à mobilité réduite, il n’a qu’une chose en tête : ne pas vendre son brevet et offrir du travail aux jeunes de sa région. Passé de trois salariés à sa création à vingt-six aujourd’hui, l’objectif de Jean-Claude Beuzelin est atteint. Pourtant, il ne compte pas s’arrêter là et prévoit d’embaucher vingt personnes supplémentaires cette année pour produire, développer et commercialiser son innovation.