Tous les lauréats

Innovation Technologique


Lauréats 2008

Frédéric Baechele

OPTIC VALLON

Opticien, oculariste et fabricant de prothèses oculaires
4 rue Vallon 74200 THONON LES BAINS
«»

On vient de loin pour rencontrer Frédéric Baechele dans son laboratoire d’appareillage oculaire de Thonon-les-Bains. Les ophtalmologues suisses, italiens, croates lui envoient des patients, et à Paris, Rouen, et bientôt Lausanne, la liste d’attente est longue pour obtenir une consultation.

Mais à quoi est due cette renommée ? À un procédé unique, que Frédéric Baechele a mis au point et breveté : SPOT®. Ce sont des verres scléraux, perméables à l’oxygène de Thonon, c’est-à-dire des prothèses oculaires destinées à des patients atteints de destruction cornéenne ou de déformation de la cornée, qui ne peuvent pas être traités par les solutions traditionnelles (lubrifiants ou lentilles rigides).

L’histoire est simple : oculariste agréé en 1996, Frédéric Baechele répond à un appel d’offres scientifique de l’Hôpital Bichat, en 1999, pour trouver une alternative thérapeutique pour les patients souffrant de défauts visuels invalidants et ne pouvant plus être équipés en lentilles de contact traditionnelles.

« Les travaux de R&D et les études techniques pratiquées en interne étaient risqués car ils représentaient un important investissement financier et en temps. Mais, aujourd’hui, nous sommes récompensés car Optique Vallon est seul à se positionner sur ce segment. Au niveau international, seuls deux autres ocularistes, anglais et américain, travaillent sur les verres scléraux perméables », explique Frédéric Baechele.

L’innovation réside en trois points : l’utilisation d’un nouveau matériau, rendant les verres perméables à l’oxygène, le procédé d’appareillage, puisque les verres ne sont plus en contact avec la cornée, et le procédé de fabrication (usinage et polissage).

Avec son imagination débordante, son inventivité permanente et son sérieux, ce Jurassien d’origine dame régulièrement le pion aux grands laboratoires européens. La réglementation européenne a reconnu sa technicité en lui accordant la certification ISO 13 485 et le marquage CE. Mais il n’entend pas s’arrêter là, puisqu’il envisage de concevoir et de fabriquer d’autres dispositifs médicaux pour l’ophtalmologie. « Il existe une vraie demande non satisfaite en France et dans les pays européens. Notre forte spécialisation et le caractère inédit de notre offre induisent une zone de chalandise très étendue ». François Baechele voit loin…